Emmanuelle Seigner

Emmanuelle Seigner grandit à côté du Jardin du Luxembourg au milieu d’une famille d’artistes. Son père Jean-Louis Seigner photographe, un grand-père Louis Seigner comédien, et sa tante Françoise Seigner, sociétaire de la Comédie-Française. Emmanuelle est la sœur aînée de l’actrice Mathilde Seigner et de la chanteuse Marie-Amélie Seigner. Après un rapide passage par le mannequinat, Emmanuelle est révélée au public par Jean-Luc Godard dans le film « Détective » en 1985. Elle tourne pour la première fois avec Roman Polanski dans « Thriller Frantic » au côté d’Harrison Ford. S’en suivra « Lunes de fiel » ou encore « Neuvieme porte ».

Elle est nommée pour la première fois au César en 99 dans la catégorie meilleure actrice dans un second rôle dans « Place Vendôme » de Nicole Garcia. Elle ne remportera pas le prix cette année la, mais la reconnaissance de la profession qui lui permettra d’enchainer les tournages: « Ils se marièrent et eurent beaucoup d’enfants », « Backstage » ou encore « Corps à corps ».

2007 marque un tournant dans sa carrière, elle se fait remarquer dans «  La Môme » d’Olivier Dahan, où elle campe une prostituée parisienne très pittoresque, et « Le Scaphandre et le papillon » où elle interprète l’ex-femme de Jean-Dominique Bauby, ancien rédacteur en chef du magazine ELLE, subitement touché par le « locked-in syndrome ». 2007 marque également ses premiers pas dans la musique, elle rejoint le groupe de rock Ultra Orange avec l’album « Ultra Orange & Emmanuelle ».  Emmanuelle ne délaisse pas le cinéma pour autant, en 2012, le public la retrouve dans « Dans la maison » de François Ozon, puis à nouveau devant la caméra de Roman polanski pour le film à succès  « La vénus à la fourrure ». Ce dernier film lui vaudra une seconde nomination aux César 2014 dans la catégorie Meilleure actrice.

Elle joue le rôle d’une écrivaine manipulée au côté d’Eva Green, dans « D’après une histoire vraie » de Roman Polanski, présenté hors compétition au 70e Festival de Cannes, le 27 mai 2017.

Le 13 Novembre prochain, elle interprètera le premier rôle féminin dans « J’accuses » au côté de Jean Dujardin et Louis Garrel, récompensé lors du Festival de Cinéma de Venise le film reçoit un Lyon d’argent. Emmanuelle renoue avec la musique en fondant le groupe l’Épée au côté du légendaire Anton Alfred Newcombe et The Liminanas, l’album « Diabolique » sorti en mai 2019 est très bien accueilli par le public et la critique, s’en suit une tournée dans toute l’Europe jusqu’en 2020.

Instagram

No images found!
Try some other hashtag or username

related to

Emmanuelle Seigner